MELANGES FLEURS SAUVAGES

 

améliorer les lieux de vie et apporter la biodiversité

Biodiversité

Liaison nature et habitat collectif

Liaison Végétale compose des mélanges de semence « sauvage » avec graminées et oriente son choix à des fins  de diversité biologique et d’effet ornemental pour les milieux urbains et ruraux. Son approche : faire une place à l’installation de la nature dans des espaces tant privés que publics : quartiers collectifs, bâtiments d’entreprise, institutions publiques, parcs d’activités commerciaux ou industriels, voirie. L’utilisation de plantes ayant une phytosociologie adaptée au site à végétaliser permet une orientation vers un paysage de qualité. Le choix des espèces est à dominance non-horticole (exogène) pour ne pas contribuer à la régression de la biodiversité dans le monde…
Les professionnels de l’apiculture, des forêts, des vergers, des vignobles, utilisent ces mélanges d’une manière inéluctable. Différentes étapes sont à connaître et  elles sont importantes pour avoir un succès dès la mise en place : Historique de la parcelle, fonctionnement actuel, règle de préparation du sol, de semis et d’entretien.
Mélange Prairie

Mélange Prairie

Mélange Prairie Humide

Mélange Prairie Humide

 


 

LE LIEU DE VIE -BIOTOPE-

Liaison Végétale intervient avec attention dans l’adaptation des espèces dans le milieu (urbain ou rural) propice à des échanges avec la nature environnante et qui soit acceptée par l’homme. Il est important de réaliser un état des lieux basé sur l’observation et la connaissance du terrain par les usagers : depuis l’historique de la parcelle à l’analyse du sol – en savoir plus sur l’analyse de sol – avec le repérage des espèces indicatrices de la nature du sol.
Mélange "Liaisondeschamps"
Mélange « Liaisondeschamps »

LA PREPARATION DU SOL

Elle dépend de deux cas possibles : un couvert végétal en place ou un sol nu. Dans le cas d’un couvert végétal en place, Liaison Végétale s’attache à identifier les espèces intéressantes à sauvegarder et à analyser les diversions floristiques possibles. Selon le cas, il faudra réintroduire des espèces ou recomposer un nouveau couvert végétal avec les espèces présentant un intérêt. L’importance de la qualité physique, chimique et biologique  du sol avec sa richesse en nutriments est aussi déterminante à la réussite. Le désherbage mécanique doit être réalisé pour ensuite préparer le sol comme un semis de gazon d’ornement. Un apport de terre végétale dans certain contexte (type terre pierre) est nécessaire pour une bonne germination.
Prairie "naturelle"

Prairie « naturelle »

 


LE SEMIS OU LA PLANTATION

La période favorable du semis est lorsque le sol s’est bien réchauffé pour favoriser une germination rapide et homogène.Dans le cas d’un couvert végétal déjà en place, la plantation en godet ou par rouleau pré-cultivé sera préconisée par ajout à la surface. Pour la plupart des mélanges proposés par Liaison Végétale -de type vivace-, le semis doit avoir lieu fin de l’été jusqu’au milieu de l’automne. Pour des raisons d’esthétisme il est possible de semer au printemps avec un complément de plantes annuelles, afin de profiter la première année d’un couvert végétal fleuri. La densité de semis varie en fonction des mélanges.
Une surveillance des plantes indésirables doit être nécessaire avant et après le semis pour éviter leur prolifération : avant le semis : technique du » faux semis » -laisser les mauvaises herbes poussées et les éliminer par un travail superficiel du sol. après le semis : arracher les mauvaises herbes pour les connaisseurs et faire un coupe à dix centimètres car les plantes indésirables ne supportent pas la coupe par rapport aux plantes vivaces qui l’accepte.
Enez Balaneg

Enez Balaneg

Le Martin pêcheur

Le Martin pêcheur


 

L’ENTRETIEN

Il est conditionné par l’objectif de l’implantation du couvert végétal entre l’effet ornemental -image du site- et son intérêt premier qui est d’obtenir une diversité floristique. Une fois implanté, cette « prairie fleurie » de type vivace doit être fauchée une à deux fois par an : au début de l’été pour une seconde floraison automnale et avant l’hiver pour assurer  une meilleure reprise et floraison dès le printemps. La date du fauchage est conditionné par la localisation géographique et la nature même du mélange et éviter l’inesthétisme. La hauteur varie entre 10 et 15 cm en exportant les fanes. Pour rester dans le cadre de l’objectif de rendre naturelle la vie du couvert végétal, il est intéressant de ne pas faucher toute la surface en un seule fois pour éviter de perturber subitement les ressources de diversités faunistique et floristique installées. Garder dans certain cas au moins 10 % de surface sans fauchage pour laisser des zones refuges.
Ruralité urbaine

Ruralité urbaine

 


LE CHOIX DES MELANGES

Un consensus doit être trouvé pour des utilisations urbaines entre les usagers, la localité du site et l’objectif de biodiversité. L’amélioration du cadre et du contexte de vie du biotope est la finalité…la différenciation entre « mauvaises herbes » et diversité biologique est à expliquer avant de se lancer vers ces implantations floristiques. La composition des mélanges est l’un des points clés de la réussite pour obtenir les compromis entre les espèces ornementales et les espèces dédiées à la biodiversité. Liaison Végétale propose majoritairement une offre  avec des plantes vivaces pour pérenniser l’implantation. Les plantes annuelles sont le plus souvent de nature horticole (parfois exogène). Cette offre inclue des graminées et des légumineuses (pour la fixation de l’azote). Chaque mélange est adapté au lieu de vie avec quelques exemples :
Sol à dominance sec : Avoine, Fétuque rouge, Pâturin des près, Carotte sauvage, Catananche bleue, Centaurée scabieuse, chicorée sauvage, grande marguerite, Lotier corniculé, origan, Achillée millefeuille, Luzerne lupuline….
Sol issu de friche, terrain abandonné (espèces majoritairement rudérales) : Bardane, Chélidoine, Lamier blanc, Saponaire officinale, Lysimaque commune, Salicaire, valériane officinale, Mauve officinale…
Sol humide à pauvre : Achillée sternutatoire, Agrostis stolonifère, bugle rampante, Cardamine des près, cerfeuil sauvage, Géranium des bois, Renoncule acre, Renoncule rampante, vulpin des près…
.

.

Mélange Zone Humide

Mélange Zone Humide


 

les offres produits et services « MELANGES FLEURS SAUVAGES DE LA NATURE » :

L’objectif est d’apporter un mode de gestion différenciée des espaces verts ou des espaces vacants pour l’installation de la biodiversité ou sa conservation, la réduction des intrants chimiques. C’est aussi de répondre à des enjeux de société : redonner des espaces récréatifs à proximité des lieux d’habitats (économiques et culturels)  optimiser les coûts d’entretien et surtout apporter un nouveau regard sur le végétal et un meilleur cadre agréable de vie.
Pour Liaison Végétale, la fonction est de recréer des espaces naturels et aider à la préservation de la biodiversité végétale.  Il est nécessaire de :
  • reconstituer un bon fonctionnement écologique d’un lieu de vie -biotope- dans le cadre de la transformation d’espaces et de paysages, d’écosystèmes ou de milieux semi-naturels sous l’action de l’homme et de l’urbanisation…
  • multiplier les ressources aux divers pollinisateurs – abeilles,  chenilles, papillons- pour éviter la prolifération des espèces les plus communes au détriment des plus fragiles.

Sélection de trois offres  pour répondre aux attentes :

La composition  Liaison Végétale Téléchargement du documentLiaisondesvilles pour des milieux à dominance urbaine
La composition  Liaison Végétale Téléchargement du documentLiaisondeschamps pour des milieux à dominance rurale
La composition  Liaison Végétale Téléchargement du document Liaisontoitures pour végétaliser les toitures
D’autres offres avec des spécificités sont disponibles avec des déclinaisons  pour les destinations : Verger, Vignoble, Apiculture, Oiseaux, Faune Sauvage, Papillons, Zone humide
Liaison Végétale propose des mélanges (semences ou jeunes plants) qui permettent de mettre en place des habitats favorables à la vie sauvage pour y retrouver une flore puis une faune spontanée.  L’amélioration de l’image du site et de sa localité est aussi une priorité dans la proposition des offres.

Liaison Végétale nous contacter pour cette offre

C’est une démarche pour une gestion du long terme qui doit associer les usagers des lieux et les enjeux du développement des ressources naturelles et du développement durable.